Ephémérides

 

retour à l'accueil

 

Ephémérides du site

 

Août 2022                 

Jacques Vidal par Olivier Vernier

Olivier Vernier a salué la mémoire du Professeur Jacques Vidal dans le Journal de   l’Association des Historiens des Facultés de Droit N° 15    Lire  .

 

Juillet 2022

Plus de 120 publications en ligne

De nombreuses études sont aujourd’hui accessibles sur le Web. C’est le cas de tout ce qui est publié dans les revues on line. C’est aussi le cas de tout ce qui est compilé par les moteurs de recherches comme Persée.

Mais cela ne concerne qu’une partie de la production scientifique. Le reste n’est accessible que par les moyens anciens, ceux du papier et des bibliothèques. Cette hétérogénéité des accès ne permet pas d’avoir une vue complète de l’activité d’un chercheur tant sur la liste des thèmes abordés que sur le contenu de ses publications

C’est pour pallier ces insuffisances que j’ai entrepris de rassembler dans cette rubrique toutes mes publications et de les équiper d'un lien permettant d'accéder au texte . Ce lien provient, soit des revues ou des ouvrages, soit des copies réalisées et numérisées dans les différentes rubriques de ce site.

Voici le résultat : 127 publications, la plupart sous la forme d’études publiées dans des revues ou des ouvrages collectifs. Les questions abordées portent sur une demi-douzaine de thèmes. Quelques études n’ont été publiées que par ce site sous la forme d’autopublications.

Chaque titre de publication est équipé d’un lien permettant l’accès au texte, sauf quelques exceptions, en particulier les études les plus récentes.

 

Juin 2022

Mini-chroniques 2012-2013

            En rangeant les « caves » de mon site je tombe sur ces Mini-chroniques . J’aurais dû continuer.

 

Mars 2022       

Michel Derlange

Michel Derlange, professeur d’Histoire moderne à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Nice, est décédé. L’A.S.P.E.A.M. lui rend hommage sur son site avec une biographie composée par Ralph Schor et une bibliographie rassemblée par mes soins. Lire

J’ai pensé qu’il pouvait être intéressant de mettre en ligne sur mon site la biographie et la bibliographie d’Henri Costamagna que j’ai publiées dans Nice Historique 2017 Lire .

Les recherches de Michel Derlange et d’Henri Costamagna sont en effet très complémentaires. Pour faire très court, le premier est l’historien des institutions communales du Comté de Nice au XVIIIe siècle ; le second est celui des institutions communales de la Provence française pendant la même période. Les deux sont disciples de Maurice Bordes, spécialiste reconnu de l’Histoire de l’administration territoriale de la France à l’époque moderne.

 

Février 2022

  Décès du Professeur Jacques Vidal

Le Professeur Jacques Vidal est décédé il y a quelques jours à l’âge de 97 ans. Il était mon directeur de thèse. Je lui dois beaucoup. Je lui suis particulièrement reconnaissant d’avoir accepté l’élargissement en thèse du sujet de mon mémoire de D.E.S. portant sur les aspects diplomatiques du Droit de 2% de Villefranche. Il restait tant de questions à défricher.

  Je garde de lui le souvenir d’un directeur accueillant et chaleureux, toujours disponible. Sa direction fut paternelle, mêlée de compréhension et de rigueur. J’y ai trouvé la protection dont j’avais besoin.

Une biographie, due à Olivier Vernier, doit paraitre dans le prochain numéro du Journal de l’Association des Historiens des Facultés de droit.    

 

Janvier 2022

P.RI.D.A.E.S. XIII

Le volume XIII du P.R.I.D.A.E.S que dirige Marc Ortolani est paru : Assistance, protection et contrôle social dans les Etats de Savoie et les Etats voisins, du moyen-âge à l’époque contemporaine.  La collection s’enrichit de  36 nouvelles contributions   dont une importante préface d’Olivier Vernier. Je mets la table des matières en ligne.

 

Novembre 2021

Via Bogino

Le 15ème colloque du P.R.I.D.A.E.S. s’est tenu à Turin Les 28 et 29 octobre. Il portait sur « La loi, expression de la souveraineté, face aux autonomies dans le territoire des États de Savoie». Les 21 contributions ont serré le sujet au plus près. Chacun est entré au cœur des mécanismes qui régulent les relations entre le centre et les périphéries. Cela laisse présager une belle édition.

On notera que le colloque ne s’est pas tenu dans des locaux universitaires mais dans le Palais Graneri della Rocca, superbe édifice de la fin du XVIIe siècle situé 9 via Bogino. Bogino ? Gian Battista Bogino, le grand ministre réformateur de l’Etat savoisien au XVIIIe siècle ? Tout un programme !

 

Novembre 2021

L’apport de Gian Savino Pene Vidari à l’Histoire de Nice

Le Professeur Gian Savino Pene Vidari a collaboré pendant près de trente ans avec les historiens du droit de Nice. Il a été un intervenant régulier dans le Master 2 d’histoire du droit. Il a aussi donné une forte impulsion à plusieurs colloques et recherches sur les Etats de Savoie qui ont contribué à éclairer d’une nouvelle façon l’Histoire de Nice. J’ai présenté ces travaux dans Nice Historique 2021, n° 1 et 2. La bibliographie a été dressée avec la collaboration d’Olivier Vernier et de Catarina Bonzo. Lire

 

Octobre 2021

La « nissardisation » du Sénat de Nice

La création du Sénat de Nice en 1614 fait de Nice une capitale régionale. Nice n’est plus seulement la capitale du Comté de Nice mais la capitale d’un ensemble de territoires environnants. L’événement crée une dynamique régionale qu’on a tendance à sous-estimer voire à occulter. En effet, il est commun d’associer Sénat et Comté de Nice, comme si le reste du ressort ne comptait pas.

            Cette « nissardisation » du Sénat est un contresens. Elle occulte la dimension régionale de l’institution.              

C’est pour faire avancer une réflexion régionale sur le Sénat de Nice que j’ai mis en ligne les trois premières parties de ma contribution à l’ouvrage sur le Sénat édité par l’Acadèmia Nissarda.   Lire

La quatrième partie de cette étude explique pourquoi Nice a perdu sa cour d’appel. A lire et à méditer, surtout si on est favorable à son rétablissement.

Pour vous procurer l'ouvrage 

 

Septembre 2021

Laghet

            L’ouvrage de Patrizia et Gérard Colletta sur les ex-voto de N. D. de Laghet vient de paraître. Tous les ex-voto peints du Sanctuaire sont répertoriés. Deux cents sont commentés de façon détaillée. Pour certains, c’est un livre d’histoire. Pour d’autres, c’est un livre d’art. Pour d’autres, c’est un livre de foi. Un livre qui témoigne de la Grâce reçue et de la reconnaissance qui accompagne l’intercession de la Vierge Marie. Il faut faire une lecture intérieure et spirituelle de l’ouvrage pour entrer dans le projet des Auteurs et porter un regard neuf sur ce « Mémorial entre ciel et terre ».

            J’en ai rédigé l’ Avant-Propos

Pour vous procurer l'ouvrage

La présentation par l'ASPEAM

 

Août 2021

Sénat de Nice

L’Acadèmia Nissarda vient d’éditer les actes de la Journée d’Etudes organisée en 2014 par la Ville de Nice, le Département d’Histoire du droit et le Laboratoire ERMES à l’occasion de la commémoration du IVe Centenaire de la fondation sur Sénat de Nice. L’ouvrage rassemble treize contributions , dont onze d’Historiens du droit. Trois cahiers d’illustrations rehaussent cette belle édition. Le Sénat de Nice méritait bien cette mise en valeur.

L’ouvrage s’inscrit dans la suite des recherches menées sur le Sénat de Nice depuis une vingtaine d’années. Il fait suite, d’une certaine façon, à l’ouvrage précurseur réalisé sous la direction de Gian Savini Pene Vidari  en 2001.

Pour vous procurer l'ouvrage 

 

Juillet 2021

Histoire familiale

Je suis plongé depuis le printemps dans l’histoire familiale. J’emploie les archives de la maison, lorsqu’il y en a, les numérisations des Archives départementale des Alpes-Maritimes, ou d’ailleurs, (matricules, recensements, état civil, annuaires), et les services d’un site de généalogie, en l’occurrence Geneanet. Le résultat est parfois impressionnant. L’ancêtre, le parent, émerge de l’oubli. La tradition familiale est quelquefois malmenée. De temps à autre affleure un secret de famille. L’exercice n’est vraiment pas de tout repos. On s’aventure dans un sujet qu’on croit connaître et on en arrive à raconter une histoire imprévue.

Je m’interroge sur la puissance de cette machinerie capable de remonter le temps. Où classer cette production historique ? S’agit-il d’Histoire locale, de Microhistoire ou d’autre chose ?

Il fallait d’abord s’entendre sur les mots et les concepts. D’où l’idée de faire le point dans une courte note Réflexions sur l'Histoire locale

 

Mars 2021

Survol historico-bibliographique de la Révolution

En faisant un tri dans de vieux dossiers de Travaux dirigés je tombe sur une bibliographie raisonnée de la Révolution française datée de 1985 mais que j’ai probablement composée en plusieurs fois. Une cinquantaine d’auteurs de Burke à Furet. Et de quoi jalonner   deux siècles de débats et de controverses.

Lire

 

Février 2021

A la recherche de la « Cour plénière »

Pour le site c’est un événement : la publication numérisée de mon ouvrage sur la réforme constitutionnelle entreprise en 1788 par Loménie de Brienne, premier ministre de Louis XVI. L’ouvrage avait été publié en 1982 par les soins de l’Association méditerranéenne d’histoire et d’Ethnologie juridiques. Il était épuisé depuis longtemps. La publication numérisée a été faite à l’identique, sans mise à jour.

L’étude éclaire l’histoire de la Pré-Révolution française ; elle éclaire surtout l’Ancien droit public d’une lumière particulière, celle du « droit historique ». Les institutions publiques sont légitimées par l’Histoire. Il faut les réformer lorsqu’elles ne sont pas conformes à la vérité historique. C’est le cas de la « Cour plénière ». Il y avait là de quoi radicaliser l’opposition parlementaire !

Bonne lecture !

 

Janvier 2021

La Revue des revues de l’Histoire du droit. Rubrique droit romain

            J’ai composé une collection de liens de revues de droit romain. Voir  Elle compte 27 références, soit plus du double de la précédente. Elle a été enrichie par quelques recherches. Les collections de Charles Jones et de  Otto Vervaart ont permis de compléter. Dialnet est toujours utile lorsque la recherche des anciens numéros s’avère tortueuse ou impossible.

            Notez que15 revues sont en libre accès, soit plus de la moitié !

Cette collection se voudrait exhaustive, mais il y a de fortes chances pour qu’elle ne le soit pas. A suivre donc.

 

Janvier 2021

L’Histoire du droit sur le Web

Après un mois passé à rechercher des adresses dans tous les coins de la planète, voici le résultat : L’Histoire du droit sur le Web, portails, sites et blogs. Collection raisonnée de liens, janvier 2021, Michel Bottin.com. Ici

Une remarque en passant. J’ai visité des dizaines de sites d’universités. Partout, au premier clic, le même bandeau Covid. C’est angoissant.

 

 Janvier 2021

Edition papier de mes Notes d’histoire religieuse.

Le texte était numérisé depuis deux ans sur le site Ici  et avait besoin d’une mise à jour.

Il fallait aussi penser à tous ceux qui n’aiment pas lire sur un écran. J’en ai donc fait une édition papier : 143 pages, un index, 420 notes de bas de page … et aucune illustration. Pour des raisons de coût. Et peut-être aussi par principe. Il me semble que l’image parasite la lecture, plus exactement qu’elle gêne l’appropriation du texte par le lecteur.

            Le lecteur saura toujours trouver l’illustration dont il a besoin pour comprendre.

   Par exemple Ici

 

Décembre 2020

Vincenzo Gioberti. Lettres de Paris sur les affaires de France et d’Italie. Janvier-avril 1848

Cette étude est publiée dans le volume XII du P.R.I.D.A.E.S. qui vient de paraître : 1848 dans les Etats de Savoie. Un pas vers la modernité politique. Voyez dans ce site la Table des matières

On me demandera pourquoi Gioberti ? Parce qu’à l’époque de l’appel à communications, je travaillais sur la Démocratie chrétienne et que je voulais traiter un sujet « italien ». Le travail ne fut pas facile à définir. Pour quel apport ? Il faut lire, mais ex abrupto je répondrais ceci : les historiens français qui font de la révolution parisienne de février 1848 le point de départ du mouvement protestataire italien se trompent. C’est en Italie que tout a commencé.

           

Novembre   2020

Projet de révision de la rubrique « Les liens de l’Histoire du droit ».

La rubrique de liens que j’entretiens depuis 2016 vieillit de plus en plus mal. Le nombre de liens rompus s’accroît. Cela touche beaucoup plus la catégorie « Portails, sites et blogs » que les revues. Le phénomène est d’ailleurs assez général. Mais ce n’est pas une excuse pour ne pas corriger, même si l’opération de révision est lourde.

 

          17 novembre 2020

Décès de Gian Savino Pene Vidari

          La nouvelle me fait l’effet d’un coup de massue. G.S.Pene Vidari   était une personnalité importante de l’Histoire du droit en Italie. Il avait 80 ans. C’est grâce à lui que depuis trente-cinq ans les Historiens du droit de Turin et de Nice travaillent ensemble. Qu’il en soit remercié.

Je donnerai à Nice Historique un hommage qui soulignera son influence sur la recherche historique niçoise.

 

             Juin 2020

François Bottin,  « Mon journal de guerre ». Récit d’événements, de la Drôle de guerre à la bataille de Dunkerque par un artilleur D.C.A. Septembre 1938-4 juin 1940.

 La guerre de 1939-40 racontée par mon Père. Le témoignage est précis et exact. Son intérêt dépasse le cadre familial, ce qui justifie l’édition numérique. On en a aussi fait une édition papier « Chez l’Auteur ».Lire

 

Mai   2020

Ouverture d’une rubrique « Miscellanea Niciensa »

Miscellanea en latin, Miscellanées en français, Mesclun en Nissart. Peu importe. Le genre est en tout cas pratique. Il permet de réunir dans une même rubrique des notes et des études qui n’ont rien de commun … hormis Nice bien entendu. Voir

 

Mai 2020

Création d’une rubrique « Nice région »

            17 études qui gravitent autour du thème régional niçois. Voir

 

Mars 2020

Edition numérique de la « Chronique patrimoniale des seigneurs de La Roquette, Comté de Nice. 1652-1777. Inédit (1986)

Extrait :…/… « La présente histoire de seigneurs est sur ce plan une sorte d'anti histoire dont les personnages seraient des anti-héros : sa mémoire n'a été recueillie et conservée que par des juges et des notaires. Ils nous la li­vrent avec toute la froideur et l’objectivité du droit qu'on met en œuvre : quelques contrats de mariage, deux fidéicommis, des testaments, inventaires, transactions et plusieurs dossiers de procédure forment les sources de cette histoire. Il y a là de quoi combler un historien du droit ». Lire

 

Mars   2020     

Edition numérique de la « Chronique patrimoniale et professionnelle d’un notaire au XVIIIème siècle. Jean-Ange Baudoin, notaire à La Roquette, Comté de Nice » Lire

Extrait de la conclusion : « Ce que nous savons de Jean Ange Baudoin nous a presque exclusivement été livré par des actes notariés courants. C'est là une illustration supplémentaire de l'immense intérêt que peut présenter cette source exploitée dans une optique biographique permettant d'aller au fond des choses, de démonter tous les mécanismes et de mettre les actes juridiques en relation les uns avec les autres. Aux antipodes de la série et de la synthèse, la "micro-histoire" reste le lieu où s'épanouit et s'achève le droit vécu".

 

Février 2020          

Edition numérique de mon mémoire de DES (1971) : « Aspects internationaux du Droit de Villefranche au XVIIIe siècle ».

…/… «  Ce mémoire avait aussi un défaut de forme. Le plan, à l’intérieur des chapitres, était mal réglé et très peu apparent. En outre, le mémoire était dépourvu de table des matières. Tout cela poussait à s’engager dans une nouvelle saisie du texte et une nouvelle édition.

Enfin, il reste un regret, celui de ne pouvoir modifier le titre. L’expression « aspects internationaux » rend très imparfaitement compte des questions abordées. Il ne met pas en évidence le fil rouge diplomatique qui traverse le sujet. Je préfèrerais aujourd’hui : « La défense diplomatique du droit de mer de Villefranche au XVIIIe siècle ». Lire

 

Janvier 2020

« Pour visiter l’église Saint-Pierre de La Roquette, monument de l’art baroque »

Il s’agit d’une courte description, sans illustrations. Une visite est évidemment nécessaire, mais en dehors des offices ou des cérémonies, l’église est fermée. Essayez avant ou après la messe par exemple. Ou auprès de la mairie de La Roquette-sur-Var pour avoir un rendez-vous. Lire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 -